Les petits bonheurs d' Eulalie

02 janvier 2010

Bonne Année 2010 !!!!

               A TOUS,JE SOUHAITE UNE MERVEILLEUSE ANNEE 2010
             LA REALISATION DE VOS REVES LES PLUS CHERS ET LES PLUS FOUS.
            CEUX QUE VOUS N' AURIEZ MEME PAS OSE IMAGINER
IL Y A ENCORE PEU DE TEMPS
              ET QUI, POURTANT,GERMAIENT DEJA EN VOUS!

Posté par Eulalie07 à 13:06 - Commentaires [6] - Permalien [#]


13 décembre 2009

Sur le thème du coeur...

...un swap de Noël bien sympathique. Il s'agissait de confectionner un coeur selon son envie en couture, plâtre, scrap, etc...
J'ai reçu un coeur en tissu peint à la peinture acrylique, accompagné d'un joli oiseau en transfert sur tissu.

11_12_2009_038

J'avais envoyé à ma "swappée" un petit coussin- coeur réalisé en couture, accompagné de quelques bricoles.

11_12_2009_015

Posté par Eulalie07 à 19:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 décembre 2009

petite couture

J'ai décidé de "liquider" mes coupons de tissu qui attendent sagement que je veuille bien leur trouver une utilité. Pour commencer, j'ai fait deux pyjamas pour un de mes petits-fils, en attendant de continuer pour les autres.

11_12_2009_030

11_12_2009_035

Posté par Eulalie07 à 22:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 novembre 2009

Un beau dimanche d'automne!

Bientôt l'hiver, me direz-vous! Peut-être, mais c'est encore l'automne en Ardèche! Et l'automne, en Ardèche, c'est une féérie de couleurs, de teintes douces, de nuances subtiles que réveillent parfois le rouge vif d'un merisier ou le jaune des peupliers qui semblent retenir les rayons du soleil, encore un peu. L'automne en Ardèche, ce sont les parfums puissants de l' humus qui recouvre la terre et la fertilise, des champignons qui régalent les promeneurs, enfin, ceux qui savent les découvrir! Mais pour vous faire partager ce moment de pur bonheur, je vous invite à une balade dans un lieu privilégié où la nature a encore toute sa force et tout son charme.

S_minaire_Pourch_res_016

S_minaire_Pourch_res_017

S_minaire_Pourch_res_034

S_minaire_Pourch_res_030

B

B

B

B

Au détour d'un chemin, en pleine nature, une surprise nous attend: une petite construction qui ressemble fort à une chapelle.

B


Les dernières photos m'ont été gentiment envoyées par un ami.



















Posté par Eulalie07 à 20:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

16 novembre 2009

Pour accueillir le froid...

...j'ai réalisé pour ma petite-fille un manteau original par le tissu employé. Claire a été ravie, et je doute qu'une de ses petites camarades porte le même.

manteau_Claire_006



manteau_Claire_008


Posté par Eulalie07 à 23:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


31 août 2009

Pas très généreux cette année

Par cette année de sècheresse et de grosse chaleur, le jardin n'a pas été très généreux. Mais on a quand même pour cet hiver des courgettes, aubergines, cerises,figues, coulis de tomates, et ces quatre potirons:

divers__t__006

Posté par Eulalie07 à 22:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

23 août 2009

La Bambouseraie d'Anduze.

 La petite ville d'Anduze, dans le Gard, possède un véritable trésor, qu'on visite et revisite avec toujours autant de plaisir; un lieu de promenade et de découvertes. En compagnie de deux amies, nous avons parcouru cet endroit de rêve et en sommes ressorties ressourcées, détendues, éblouies. Je vous y invite en photos, mais avant d'entrer, juste quelques mots sur le bambou:

  Il en existe plus d'une centaine de variétés: des noirs, des verts, des jaunes, des bicolores. Ce sont des herbes! étonnant, non? des graminées exactement, qui peuvent atteindre plus de 30mètres de hauteur et ont une croissance très rapide; parfois, pour certaines variétés, plus d'un mètre par jour! Et nous sommes les petites fourmis qui cheminent parmi ces herbes étranges. Ça fait du bien, parfois, de se sentir petites fourmis !Mais le plus étonnant est leur floraison: très irrégulière- il peut s'écouler plusieurs dizaines d'années entre deux- elle  est totalement imprévisible et tous les bambous du monde fleurissent en même temps, quelle que soit la saison là où ils se trouvent, puis toutes les plantes meurent, nécessitant une dizaine d'années pour que les bambouseraies soient reconstituées. La dernière floraison date des années 1960... Pour quand la prochaine ???

Allez, vous m'accompagnez?
Bambous bicolores: variété rare, ils présentent des traits verticaux alternés sur les faces opposées.

sans_067

Bambous jaunes. Tiens, un bicolore qui s'est égaré...

sans_104

Une reconstitution d'une case laotienne en bambou. La construction  ne résiste que 4 à 5 ans en France, contre une dizaine d'année en Asie, en raison des fluctuations du climat, si bien que le village est rebâti de manière différente à chaque fois.

sans_066

Parmi les bambous, de nombreux grands arbres, grands, majestueux ,comme des gingko biloba, des chênes rares dont le tronc est ceint d'une couronne "d'épines", un séquoïa, un drôle d'arbre aux branches tortueuses qui semblent avoir trouvé le bon chemin après bien des hésitations...le chemin du ciel et du soleil, bien sûr. Et bien d'autres encore...

sans_114

sans_084

sans_086

Et puis, au détours d'un chemin, surprise! dans un chêne immense, on a posé "l'Ancre de canopée".

sans_075

Le jardin aquatique dispense une fraicheur très appréciée en cette période de canicule

sans_141

Le labyrinthe amuse petits et grands. La preuve...mais...où sont-elles..?

sans_169

La plus belle partie du parc est à mes yeux le Vallon du Dragon, un magnifique jardin japonais où la couleur des feuillages et des fleurs contraste avec le vert qui règne en maître.

Dès l'entrée, un arbre attire l'attention, un bel arbre mystérieux, qui semble vous ouvrir les bras en signe de bienvenue :

sans_096

et puis ceci: serait-ce le Jardin d'éden ? ben non, pas de pommier en vue...

sans_106

sans_115

sans_119

sans_124

Dans les serres, des plantes et des fleurs à profusion...

les reines sont les lotus, malheureusement défleuries à cette saison.

sans_146

sinon, vous auriez pu admirer ceci (photo empruntée à un dépliant)

sans_144

un peu partout des bégonias, quelques violettes du Cap, et d'énormes parterres d' hortensias. Que ça doit être beau en début d'été !

sans_161

des hibiscus aux couleurs flamboyantes

sans_071

  Dis-moi, belle inconnue au teint si délicat, quel est ton nom ?

sans_157

La visite aurait pu être plus complète, mais je vous laisse le plaisir de la découverte si, un jour, l'envie vous prend d'aller y passer une agréable journée. Et je vous souhaite d'en ressortir le coeur en paix devant tant de beauté offerte par la nature et mise en scène par l'homme, et plein de reconnaissance envers Monsieur Eugène Mazet, qui a créé ce parc en 1856.

Posté par Eulalie07 à 00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

22 août 2009

Désolée...

J'ai omis de préciser que le sac réalisé pour le défi de BeeBeeBo a été inspiré par un modèle du livre "Envie de Sac?" de Karine Marquise. Il faut rendre à César...

Posté par Eulalie07 à 13:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 août 2009

Le défi de Bee Bee Boo

Bee Bee Boo a lancé un défi écolo, et,comme plein d'autres, je l'ai relevé: réaliser une création entièrement avec des fournitures de récupération. Pour ma part, j'ai fait un sac dans une vieille jupe en lainage mise au rebus depuis des années; la doublure également; les boutons proviennent de la boite à couture de ma mère, et la fermeture à glissière de la poche intérieure a été décousue d'un autre vieux sac qui a pris le chemin des OM. J'ai un sac tout neuf pour l'automne, pour pas un sou.

Les autres réalisations sont sur le blog "Les 3 Zigs" de BeeBeeBoo.

Sac_bronze

Posté par Eulalie07 à 17:31 - Commentaires [4] - Permalien [#]

05 août 2009

Une bonne raison de ne pas faire la grasse matinée?

c'est que pour assister à une aurore aussi belle, il faut se lever tôt. Ce matin, le spectacle a débuté à 6 heures et n'a duré que dix petites minutes.

Aurore_d__t_2009_015

et puis, une araignée dans le ciel, c'est magique, non?Aurore_d__t_2009_017

Une journée qui débute comme cela ne peut être que belle!

Posté par Eulalie07 à 09:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 août 2009

Sac pour la piscine, la plage....

Elle se plaignait de ne savoir quoi faire de sa serviette mouillée au retour du bain, j'ai fait pour mon amie un sac spacieux dont l'intérieur est imperméable. Je l'ai doublé avec du tissu enduit qui sert à faire les nappes. Une grande poche, plus une petite pochette bien fermée pour les petits objets précieux - monnaie, clefs...

sac_plage_Martine_001

sac_plage_Martine_003

Posté par Eulalie07 à 16:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 juillet 2009

Deuxième étape de mon tour...d'Auvergne.

Après le Puy de Dôme, mon périple s'est poursuivi par un séjour dans l'Allier, où de nouvelles merveilles m'attendaient.

Un très beau village, au nom évocateur de Hérisson et son château en ruine, mais quelle ruine! et ses toits typiques.

Voyage_en_Auvergne1


















Ensuite Aubusson et ses riches tapisseries:

Voyage_en_Auvergne2

Dans la "Maison du Tapissier", vous pouvez, sous l'œil vigilant et amusé d'une experte, vous essayer à quelques rangs de tapisserie...qui seront  défaits le soir-même.
Vous avez dit "facile"?

P1000369

Au mur, une tapisserie créée par Jean Lurçat.

Le dernier jour a été consacré à la visite de Montluçon.

Voyage_en_Auvergne3

Posté par Eulalie07 à 21:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

L'homme descend-il du singe?

En tout cas, comme le singe, il semble qu'il aime monter dans les arbres, car les espaces de loisirs du type  "Accrobranche" se multiplient. Et bien sûr, quand on a des petits-enfants en âge d'apprécier ce sport d'un nouveau genre, on se laisse entraîner à les suivre.
J'ai adoré les ponts de singe, les passerelles à l'équilibre incertain, les cabanes dans les arbres, etc...mais j'ai surtout aimé les tyroliennes, l' appréhension de la première descente surmontée.
Je me suis  quand même limitée aux parcours faciles, surtout que je partais en vacances le lendemain; ce n'était pas le moment de prendre des risques, même limités ( la sécurité est excellente)

20090628

Posté par Eulalie07 à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juillet 2009

Vacances en Auvergne.

Chaque région de France a son charme et aucune ne ressemble vraiment à une autre. Mais il en est une que je chéris particulièrement, parce que j'y suis née, parce que mes parents et aïeux y trouvent un repos éternel, et aussi parce que c'est une très belle région, encore un peu épargnée par la foule des touristes, où on peut encore se sentir en osmose avec la nature.
J'ai passé en Auvergne une dizaines de journées bien remplies pour lesquelles je remercie mes soeurs qui m'ont gâtée.

Le lac d'Aydat, le plus vaste des lacs d'Auverne

Lac_d_Aydat

Un village classé parmi les "plus beaux villages de France", Montpeyroux

Voyage_en_Auvergne

Le lac Pavin, le plus profond et à mon goût le plus beau des lacs auvergnats, avec ses eaux turquoises, émeraudes et vert foncé, la végétation luxuriante et les rochers chaotiques qui témoignent de ses origines volcaniques.

Voyage_en_Auvergne

La suite de mon périple en photos...bientôt !

Posté par Eulalie07 à 21:17 - Commentaires [3] - Permalien [#]

23 mai 2009

Les délices du printemps

Après les fleurs, les fruits rassemblent tous les suffrages.

  Hélas, les cerises sont finies pour cette année, mais notre vieux cerisier a été encore très généreux. Les enfants n' ont pas manqué à la tradition des boucles d'oreille, des bouches toutes noires et ...de quelques taches sur les teeshirts. Et si les oiseaux du quartier se sont invités à notre arbre, c'est sans doute qu'ils ont compris qu'il y en avait pour tout le monde. Ils peuvent bien se régaler encore, les fruits qui restent sont nombreux mais trop hauts perchés pour nous.

Photo0211

Ce sont les dernières cueillies, elles ont le goût du regret. Il nous faudra attendre l'an prochain pour nous régaler de nouveau.

Photo0218

Mais  de bonnes confitures - cerises et cerises-menthe - et des clafoutis réchaufferont l'  hiver.

Photo0220

Et puis, tout n'est pas perdu: il reste les fraises, et bientôt les abricots et les figues de juillet avant celles de septembre...

Photo0215

Photo0208

Posté par Eulalie07 à 20:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 mai 2009

Un joyau parmi tant d'autres

AYASOFYA, plus connue sous le nom de Sainte-Sophie. (Sagesse Divine)

                                          

Ayasofya1

  Elle est la troisième église bâtie sur le même emplacement, la première, construite en 326,  dont la toiture était en bois, a été incendiée en 404. Reconstruite et ouverte aux croyants en 415, la deuxième fut détruite au cours d'une rebellion.

DSC04740

  Ayasofya est un chef-d'oeuvre de l'architecture mondiale, dont la construction s'est achevée en 537, alors que Constantinople faisait partie de l'Empire romain. Pour la construire, 1000 contremaîtres et plus de 10 000 ouvriers ont travaillé sans répit, à une cadence infernale. Bien payés et gratifiés de primes substantielles, l'empereur savait entretenir une concurence favorable à l'avancement rapide des travaux: 5 ans 11 mois et 10 jours seulement se sont écoulés du début à la fin de l'édification de ce monument!

  Le sous-sol comporte des citernes destinées à ravitailler la ville en eau, mais le plus surprenant, ce sont les dizaines de piliers prenant naissance à l'intérieur de ces citernes, et dont le rôle est non seulement de soutenir l'édifice, mais de former un ensemble assez souple pour résister aux tremblements de terre !!! Malheureusement, elle ne put être complètement protégée et subit, outre les tremblements de terre, de nombreux pillages, y compris par les croisés! Après quoi elle tomba dans un grand état de délabrement. Le Sultan Mehmet II ordonna des réparations, il en fit une mosquée, mais dans un grand respect , il ne fit aucune transformation et ne changea même pas son nom. Puis très vite elle fut transformée en musée.

  Il y aurait beaucoup à dire sur cette merveille qu'est Sainte-Sophie, mais je vais essayer de faire court.

La coupole est considérée comme le chef d'oeuvre de son temps: avec un diamètre de 30.87m à  31.87m, et une hauteur de 55.60m, elle s'appuie sur 40 cotes entre lesquelles 40 fenêtres laissent entrer la lumière. La longueur totale est de 99m, et la largeur à peine moins car sa forme est celle d'un rectangle proche du carré.
Les colonnes qui soutiennent l'édifice sont finements décorées de sculptures. Sur les emplacements libres des murs les noms de Dieu et du Prophète et des Califes ont été inscrits. La chaire est en marbre massif. Mais ce qui m'a émerveillée, ce sont les mosaïques, réalisées aux 11eme et 12eme siècle, d'une précision, d'une délicatesse rares.

Photo0110

Photo0112














Num_riser0015   

Ayasofya3 


Posté par Eulalie07 à 15:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]

06 mai 2009

Au fil des jours...

La BASILIQUE CITERNE

Véritable basilique souterraine, le Palais de Yérébatan est en fait une citerne de 140 m de long sur 70, et 8 m de haut. Elle a été construite au 6 eme siècle et comporte 336 colonnes, réparties en 28 rangées. Certaines de ces colonnes sont supportées par un socle à tête de Méduse. Les eaux abritent une tribu de poissons dont certains mesurent plus d'un mètre.
La tradition veut qu'un voeu se réalise si, en y pensant très fort, on jette une pièce dans l'eau.

DSC04677                  








Tout touriste qui se respecte se doit de faire la PROMENADE SUR LE BOSPHORE. Nous n'avons pas dérogé à la tradition !

L'embarcadère est situé à proximité d'une belle mosquée ancienne, celle d'Ortaköy. Juste au-dessus de la Mosquée, on peut voir un des deux  ponts suspendus qui enjambent le Bosphore pour relier l' Europe et l'Asie. De nuit, ce pont est illuminé et les lumières passent par toutes les couleurs.

DSC04121                DSC04107    

Sur le Bosphore, c'est un ballet incessant de paquebots, navires militaires, gros pétroliers. Afin de limiter les risques d'accidents, la circulation est alternée selon les heures: de la Mer Noire à la Mer de Marmara ou dans le sens inverse .

On peut découvrir la forteresse de Rumeli Hisari (et non Rumelihisan comme j'avais d'abord indiqué, heureusement une  lectrice  avisée m'a signalé mon erreur ) sur la rive européenne, et, sur la rive asiatique, les yali, luxueuses demeures en bois les pieds dans l'eau.

le BOSPHORE

Du Palais de Topkapi, on a une vue panoramique sur le Bosphore et la rive asiatique.


F1000018





                     

 

Posté par Eulalie07 à 21:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 mai 2009

Moment fort de la visite d'Istanbul: le Palais de TOPKAPI

Cet édifice, qui a servi de résidence aux sultans du 15eme siècle à 1839, est construit sur la partie la plus haute de la ville, pour des raisons de sécurité. Il recouvre 700 000 mètres carrés et abritait environ 4000 personnes. Actuellement transformé en musée, on peut y admirer des trésors inestimables qu'on ne peut photographier. Toutes les salles font l'objet d'une surveillance sévère, bien que discrète.

Pour accéder au palais, on traverse un immense et magnifique parc, orné de parterres de tulipes et de primevères qui se détachent sur le vert des pelouses.

DSC04701

DSC04710










Les plus paresseux remontent la longue allée en calèche, pour arriver à la première porte, qui ouvre sur une première  cour.

DSC04711

                        



   








Dans cette cour,  l'église Sainte Irène qui est le plus ancien sanctuaire chrétien de la ville, et l'ancien Hôtel de la Monnaie de Turquie.Puis on arrive à la deuxième porte, la Porte du Salut, monumentale, flanquée de deux tours hexagonales.
Une deuxième cour, où se sont déroulées toutes les cérémonies historiques. Six allées conduisent aux différentes parties du palais, parmi lesquelles le Kubbealti, ou lieu de réunion du Conseil, le divan, dont la façade est magnifiquement décorée. L'intérieur n'a rien à envier à la façade: les salles communicantes sont richement ornées et les murs recouverts de faïences d' Iznik; afin de protéger les merveilles qui s'y trouvent, les flashs ne sont pas autorisés, donc je n'ai pas pu prendre de photos.

F1000022   

   

F1000023


Une autre allée conduit à un long bâtiment  surmonté de dômes, qui contient un trésor  constitué de joyaux, d'armes, vaisselle, vêtements, broderies, incrustés de rubis, diamants, émeraudes; de porcelaines de Chine ou du Japon, de cristaux, de perles...Trônes recouverts d'or et incrustés de pierres précieuses...

Poignard dans un fourreau en or incrusté de pierres précieuses, poignée comportant 3 émeraudes.(photo tirée de "Palais de Topkapi" (Turhan Can)

Num_riser0009

Les différentes allées conduisent à des pavillons, dont les murs intérieurs et extérieurs sont recouverts de magnifiques faïences d'Iznik .

   F1000005F1000004

   










tandis que les portes et contrevents sont incrustés de nacre, ivoire, écailles de tortues.

F1000002    F1000009










Les bains et la terrasse du pavillon de Bagdad

F1000003

Vues des coursF1000012
   F1000013

Ce n'est qu'un faible aperçu de ce que l'on peut voir dans ce palais des merveilles.
Le Harem est également très intéressant, mais c'est au cours de sa visite que mon APN a décidé de prendre du repos.


Posté par Eulalie07 à 21:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

03 mai 2009

Istanbul, Terminus, tout le monde descend ...

...à la gare de Sirkeci, terminus de l'Orient Express. Ce lieu a conservé tout son charme, et est toujours en activité. Sa façade en briques roses s'aperçoit de loin, encadrée de belles tours carrées. J'aime beaucoup ces endroits chargés d'histoire - ou d'histoires - qui ne sont pas les plus connus, les plus recherchés des touristes, mais qui sont pour moi beaucoup plus émouvants.

DSC04633

   




DSC04636


                                                





Num_riser0010

Les portes sont surmontées de belles rosaces

DSC04638














    Une ancienne locomotive est  exposée près de l'entrée.

      DSC04641

L'intérieur de la gare et ses restaurants                     

DSC04647

Posté par Eulalie07 à 14:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 mai 2009

Les vacances sont terminées...

...et c'est bien dommage, mais les meilleures choses ont une fin !

Chose promise, chose due, dit-on. Je vous avais promis de vous faire découvrir une ville de rêve, la voici. Certaines d'entre vous connaissent surement, mais si je peux donner envie aux autres d'aller la découvrir sur place, j'en serai ravie.

Tout est parti d'une boutade et lorsque, en octobre dernier, j'ai proposé à mes amies de la section couture d'affréter un charter pour aller se ravitailler en mercerie à Istanbul, je ne pensais pas que l'idée germerait et aboutirait à ce voyage. Sur les  nombreuses " volontaires" du début, seules deux se sont jointes à moi pour mener notre projet à son terme.

  Le 12 avril, jour de Pâques, nous atterrissions à Istanbul et dès les premières minutes, ce fut l'émerveillement: tout au long des kilomètres qui conduisent de l'aéroport au centre de la ville, l'autoroute était bordée de deux larges plates-bandes de tulipes, de toutes les couleurs et d'une infinité de variétés. Il faut préciser que la tulipe est le symbole d'Istanbul et de la Turquie d'où elle est originaire. On l'y trouve d'ailleurs à l'état sauvage. Et nous avons eu la chance d'arriver durant la semaine qui, chaque année, lui est dédiée. Notre séjour tout entier sera placé sous le signe de cette magnifique fleur.

Emirgan11    DSC04701

Puis chaque jour, chaque heure, chaque coin de rue, nous a permis de découvrir de nouvelles merveilles. Je ne sais pas si d'autres villes au monde recèlent autant de trésors qu' Istanbul.

  Notre première journée a été consacrée à la découverte du Grand Bazar: la caverne d'Ali Baba n'était rien en comparaison! C'est en fait une ville dans la ville, avec ses rues qui s'entrecroisent et ses places, les premières surmontées de voutes, les secondes de coupoles.

L'allée principale, véritable avenue, est bordée de bijouteries: à droite l'or brille de tous ses feux, à gauche l'argent, plus discret, se décline en bijoux, plats, miroirs...Les autres rues sont moins spécialisées, les boutiques de mode, de vêtements de cuir, côtoient les souvenirs, les tapis de soie ou kilims, les foulards et autres loukoums. On se promet de ne pas se laisser tenter par toutes ces belles et bonnes choses...et on ressortavec ...un manteau en agneau retourné si doux, si beau, à un prix si doux lui aussi, que je ne pouvais pas le laisser passer. Ben oui, je sais, ce n'est pas raisonnable, mais j'ai craqué! Puis j'ai regretté, le syndrome de l'acheteur, vous connaissez?! Mais maintenant je suis très, très heureuse.

Ensuite, moins risqué pour la CB, nous avons visité le Bazar égyptien plutôt réservé aux épices. Que de couleurs, que de senteurs!

DSC04073

DSC04075

Posté par Eulalie07 à 22:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]